A SMALL COLLECTION OF ANTIQUE SILVER
AND OBJECTS OF VERTU

un article de Robert Massart,
pour
ASCAS - Association of Small Collectors of Antique Silver
a small collection of antique silver and objects of vertu
(click on photos to enlarge image)
English version English

LA FAMILLE FAVIER
TROIS VILLES ET 150 ANS D'ORFÈVRERIE

Le nom Favier connait une histoire longue et chargée qui commençait vers 1824 et s'arrêtait en 1976. Les orfèvres Favier étaient des célèbres fabricants d'oeuvres ecclésiastiques en argent comme par exemple des calices, ciboires, ostensoirs, patènes, burettes et plateaux. Leur oeuvres se retrouvent dans plusiers trésors de cathédrales. Au moins 179 oeuvres sont recensées à ce jour et protégées au titre des monuments historiques dans le département de l'Ariège.
Les Favier renouvellaient profondément l'orfèvrerie religieuse en puisant aux sources médiévales, puis en suivant des mouvements du symbolisme et de l'Art Nouveau.
Les quatre frères sont nés à Meximieux, une commune, située à 37 km au nord-est de Lyon, département Ain, région Rhône-Alpes: Jean-Marie-François-Henri Favier (dit François) le 28 juillet 1800, André-Michel Favier le 29 septembre 1805, Pierre-Henry Favier le 11 juillet 1809 et Joseph Favier le 8 août 1811.
La Maison Favier fut fondée à Lyon entre 1824 et 1827 par deux frères François et André-Michel.
Pierre-Henry, André et Joseph Favier (François étant décédé en 1827 à Lyon) étaient très unis et travaillaient ensemble à Lyon depuis 1824 jusqu'au départ de Pierre-Henry pour Paris en 1846, suivi plus tard (avant 1851) par Joseph.
François avait trois fils, Philippe (doreur, n.1821-m.1864), Claude (orfèvre, n.1824-m.1849) et Jean-Baptiste (orfèvre, n.1824-m.1899). André-Michel et ses neveux Claude et Jean-Baptiste dirigeaient à Lyon l'entreprise au nom de Favier Frères jusqu'en 1860.

De 1860 jusqu'en 1903 la société devenait A. Favier Neveux. En 1903 l'entreprise Favier Charles & Cie, fondée par Charles-Marie Favier (fils de Jean-Baptiste), continuait ses activités jusqu'en 1972. Georges Favier, fils de Charles Favier, gérait l'entreprise depuis 1941.
Enfin, en 1972 la sociéte devenait Manufacture d'Orfèvrerie et Bronzes d'Eglise et terminait ses activités en 1976.
En 1848 Pierre-Henry reprenait l'atelier parisien de l'orfèvre Jean-Baptiste Garnier, situé à la place Dauphine 9. L'entreprise changeait plusieurs fois d'adresse: 44 quai des Orfèvres, 44-46 quai des Orfèvres, 8 rue Saint-Christophe et finalement 25 quai des Orfèvres. Comme poinçon il reprenait celui de Garnier, deux burettes et quatre points, et changeait le nom en Favier. Son poinçon fut insculpé le 12 août 1846 (n° de garantie 4742; n° de préfecture 4913). En 1871 Louis-Marie Favier succédait à son père Pierre-Henry Favier.
Vers 1854 Joseph s'installait à Toulouse ou il reprenait le commerce de Louis IV Samson; ce dernier étant l'héritier d'une famille toulousaine qui comptait neuf orfèvres en deux siècles.
Depuis ce moment les frères Favier étaient actif dans trois villes, Lyon (André-Michel Favier), Paris (Pierre-Henry Favier) et Toulouse (Joseph Favier).
Joseph Favier mourut à Toulouse en 1887. Nous savons que l'orfèvre François-Etienne Favier, fils de Jean-Baptiste Favier et petit-fils de Jean-Marie-François Favier, résidait en 1891 à Toulouse rue des Filatiers. Peut-être avait il l'intention de reprendre l'atelier de son oncle.

POINÇONS

André Favier - Lyon André Favier - Lyon
Symbole: un soleil entre les lettres A et F
insculpé après 1827, biffé vers 1850
André Favier and successors - Lyon André Favier and successors - Lyon André Favier and successors - Lyon André Favier and successors - Lyon André Favier and successors - Lyon André Favier et successeurs - Lyon
Symbole: un soleil entre deux lettres F
Favier Frères (Jean-Baptiste et Claude) - Lyon Favier Frères (Jean-Baptiste et Claude) - Lyon
Symbole: un losange et deux lettres F
insculpé entre 1850 et 1855, puis 5-9-1860, biffé en 1976
Charles Favier & Cie - Lyon (Charles-Marie, Marie-Michel et Auguste) Charles Favier & Cie - Lyon (Charles-Marie, Marie-Michel et Auguste)
Symbole: deux lettres F dos à dos
insculpé le 23-9-1927, biffé en 1976
Pierre-Henry Favier - Paris Pierre-Henry Favier - Paris Pierre-Henry Favier - Paris
Symbole: Favier en toutes lettres, une burette avec anse encadrée de deux grains de remède au-dessus et au-dessous
Louis Marie Favier - Paris Louis Marie Favier - Paris Louis Marie Favier - Paris
Symbole: Favier en toutes lettres, une burette avec anse encadrée de deux grains de remède au-dessus et au-dessous
Joseph Favier - Toulouse Joseph Favier - Toulouse




Joseph Favier - Toulouse
Joseph Favier - Toulouse

Symbole: la lettre F, un soleil au-dessus et un grain de remède au-dessous


Symbole: Favier en toutes lettres, un soleil au-dessus et un grain de remède au-dessous
Louis IV Samson - Paris Louis IV Samson - Paris Louis IV Samson - Paris
Symbole: la lettre S, un soleil au-dessus et un grain de remède au-dessous
Louis III Samson - Paris Louis III Samson - Paris
Symbole: la lettre S dans un ostensoir
Jean-Baptiste Garnier - Paris Jean-Baptiste Garnier - Paris Jean-Baptiste Garnier - Paris
Symbole: Garnier en toutes lettres, une burette avec anse encadrée de deux grains de remède au-dessus et au-dessous (insculpation du poinçon: 23 juillet 1839)



 
The Branches of Favier Family: diagram Jean-Baptiste Garnier: une paire de burettes - 1839 Louis IV Samson: Ciboire 1819-1838 Pierre-Henry Favier: Ciboire 1819-1838 Favier Frères: Ciborium  -  1858
branches de la famille Favier
cliquez pour agrandir l'image
Jean-Baptiste Garnier
Une paire de burettes - 1839
Louis IV Samson
Ciboire 1819-1838
Pierre-Henry Favier
Ciboire 1819-1838
Favier Frères
Ciboire 1858
SOURCES
- Un point de généalogie sur deux orfèvres parisiens du XIXe siècle: les Favier orfèvres parisiens de grosserie, Claude Aliquot-2009
- L'orfèvrerie religieuse toulousaine au XIX siècle : Les SAMSON - Revue de Comminges - Tome CXVII, Claude Aliquot - juillet/septembre - 2001 - p. 397/418
- L'orfèvrerie religieuse toulousaine au XIX siècle: Les FAVIER - Revue de Comminges - Tome CXVIII, Claude Aliquot octobre/décembre - 2001 - p. 535/552
- Un atelier d'orfèvrerie lyonnais, la maison Favier, Bernard-Berthod, Gaël Favier - 2011
- Dictionnaire des poincons de fabricants d'ouvrages d'or et d'argent de Paris et de la Seine 1838 - 1875, Catherine Arminjon; James Beaupuis; Michèle Bilimoff - 1994
- http://patrimoine.rhonealpes.fr/recherche/global
- www.culture.gouv.fr/public/mistral/palissy_fr?
- www.culture.fr/collections/resultats?keywords=favier
- Annuaires de la ville de Lyon - 1827 & 1839
- Poinçons des fabricants d'ouvrages d'or et d'argent, Lyon 1798 - 1940, Maryannick Chalabi & Marie-Reine Jazé-Charvolin - 1993

Robert Massart
- 2014 -
English home page
This is a page of A Small Collection of Antique Silver and Objects of vertu, a 1500 pages richly illustrated website offering all you need to know about antique silver, sterling silver, silverplate, Sheffield plate, electroplate silver, silverware, flatware, tea services and tea complements, marks and hallmarks, articles, books, auction catalogs, famous silversmiths (Tiffany, Gorham, Jensen, Elkington), history, oddities ...
HOME - SITE MAP - SILVER DICTIONARY - COOKIES CONSENT AND PRIVACY
OTHER ARTICLES ABOUT: ANTIQUE SILVER   SILVER PLATE   ENGLISH SILVER   FRENCH SILVER